Err

La culture de l'aleo vera

Environnement géographique

L'archipel Canarien est volcanique; Lanzarote, l'île la plus ancienne et orientale, est située au niveau du Sahara; à 120 kilomètres de l'Afrique. Vieille de 18 millions d'années environ, son relief est faible (environ 600 m) et n'offre pas de protection contre les vents alizées. Le climat est tempéré du fait de l'Atlantique, sec voire semi-aride.

Historiquement, cette île pourpre (couleur d'un coquillage tinctorial), a produit du sel (salines dès l'époque romaine), du vin (Malvasia volcanica), une activité commerciale d'approvisionnements des navires sur la route des Amériques, de la cochenille (parasite du cactus aux propriétés tinctoriales rouges), quelques fruits et légumes et depuis peu de l'aloe vera.

La culture de la vigne

La culture du vin a été introduite par les espagnols. La plaine centrale de La géria s'est montrée propice à cette culture. Deux éruptions volcaniques au XVIIIème siècle l'ont recouverte d'une couche de cendres volcaniques d'environ 1 m/1.5m. Les hommes ont alors creusé des cônes, protégés des alizées par des murets droits ou semi-circulaires (photo) pour atteindre la terre arable. Ils ont amendé le sol avec le moût issu du pressage. Le cépage roi est le Malvasia volcanica.

Un vin blanc merveilleux, aux rendements très faibles (10 à 17 hl/ha!).

Les vendanges se font à la main. Le raisin, en caisse, est dirigé vers les bodegas (chais) pour y être pressé, le moût qui en résulte sert d'engrais pour fertiliser les vignes. Le jus fermente et se transforme en un vin blanc sec, minéral, long en bouche. On peut aussi vendanger plus tard un raisin plus sucré qui donnera un vin plus doux, voire presque liquoreux.

A consommer avec modération mais délectation. Ce vin est porteur des minéraux arrachés aux entrailles de la terre par les volcans.

La culture de l'aloe vera

Le sol est idéal, drainé (cendres et sol volcaniques), riche en minéraux, pauvres en éléments organiques (amendé par les écorces broyées ou les moûts des bodegas), au climat chaud et sec (irrigation maîtrisée), hors gel. La plante, arrivée à maturité au bout de 4 à 5 ans, est coupée à la main, mise en caisse et transportée à l'usine proche.

Les feuilles sont lavées dans un bac puis un tunnel, écorcées à la main (on retire la partie ligneuse et le suc orangé aux vertus laxatives) puis passées dans une machine qui extrait, à froid, la pulpe et assure la stockage, à l'abri de la lumière et sous température dirigée (fraîche) de la pulpe qui servira à l'élaboration de la plupart des produits (photo de la crème de jour et de l'emballage des savons Vinothérapie (aloe vera et pulpe de raisin Malvasia volcanica).